MenuServicesEnLigneF

Accueil > Actualités > La Recherche Biomédicale

La Recherche Biomédicale



Dahir n° 1-15-110 du 18 chaoual 1436 ( 4 août 2015 ) portant promulgation de la loi n° 28-13 relative à la protection des personnes participant aux recherches biomédicales

Le progrès médical passe par le développement de la recherche, notamment clinique, qui permet de fournir des preuves pour établir l'efficacité et la qualité d'une méthode thérapeutique « servant au diagnostic, au traitement, à l'atténuation ou à la prévention d'une
maladie ». Le niveau d'avancement d'un système est apprécié à travers les efforts de l'Etat pour promouvoir la recherche en fournissant les conditions favorables à son développement.
Les recherches biomédicales et plus particulièrement les recherches cliniques connaissent depuis quelques années des avancées sans précédent. Ces recherches se basent sur une double démarche :

  • scientifique et technique, qui demande une méthodologie sévère ;
  • éthique, car il s'agit d'une recherche pratiquée sur l'homme.

Cette double démarche requiert un corpus législatif et réglementaire complet et précis qui permet à notre Pays de ne plus rester à la traîne et de se hisser au niveau des pays les plus avancés en la matière.

Dans ce domaine, le Maroc dispose d'un capital humain aux compétences internationalement reconnues. soutenu à l'heure actuelle par un dispositif juridique national qui s'ajoute aux différents textes internationaux régissant la recherche biomédicale, tels que :

o Le Code de Nuremberg (1947).
o La Déclaration universelle des droits de l'homme, (1948).
o La Déclaration Helsinki (1964 amendée en 1975, en 1983, en 1989, en 1996 et à Edimbourg en octobre 2000).
o La Déclaration de Hawaï (1977).
o La Déclaration de Manille (1981).
o La Déclaration universelle sur le génome humain et les droits de l'homme (Unesco 11 novembre 1997).
o La Déclaration universelle sur les données génétiques humaines (Unesco 16 octobre 2003). 

Ce nouveau dispositif législatif national, s'ouvre sur l'avenir en autorisant la création au Maroc d'organismes de recherche sous contrat un levier de taille dans l’expansion et l'essor de la Recherche & Développement.